A Pâques, les motards partent à la chasse aux… nids de poule

A Pâques, les motards partent à la chasse aux… nids de poule

31 mars 2023 0 Par Laurent
Le mauvais état des routes est mis en cause dans 30% des accidents mortels
Le mauvais état des routes est mis en cause dans 30% des accidents mortels

Du 8 au 10 avril, la FFMC, avec l’aide de la Mutuelle des Motards et de Moto Magazine, renouvelle l’opération Œufs de Pâques, fait savoir la FFMC nationale dans un communiqué de presse.

Selon une étude du World Economic Forum, la France est passée de la première à la 18e place mondiale en huit ans sur l’état des routes et cela représente bien sûr un danger pour les motards. D’où cette action humoristique et décalée, pour interpeller les pouvoirs publics sur le mauvais entretien des routes.

« Un nid-de-poule commence par une simple fissure : si elle n’est pas rapidement réparée, les infiltrations d’eau et les changements de température provoquant gel puis dégel créent des trous dans la chaussée. Une chaussée avec un enrobé vieillissant aura aussi tendance à voir apparaître plus de nids-de-poule et plus rapidement. »

La FFMC

De gros investissements nécessaires

Un audit externe sur le réseau national non concédé (dont l’entretien est géré par l’Etat) établit qu’il faudrait investir 1,3 milliards d’euros par an jusqu’à 2037 pour ramener les chaussées à leur état initial. Si cet investissement n’est pas réalisé, 62% des chaussées nationales seront très dégradées d’ici 2037.

L'idée de cette action est d'interpeller les pouvoirs publics sur le mauvais entretien des routes.
L’idée de cette action humoristique est d’interpeller les pouvoirs publics sur le mauvais entretien des routes.

Les infrastructures sont identifiées comme un facteur contributif dans 30% des accidents mortels et le Conseil national de la Sécurité routière lui-même a recommandé au gouvernement de mettre rapidement en place des aménagements spécifiques pour protéger les usagers vulnérables (motards, scootéristes, cyclistes, trottinettistes…).

« Les nids-de-poule sont particulièrement dangereux pour les 2-roues mais aussi pour l’ensemble des usagers de la route : guidonnage ou perte de contrôle entraînant chutes et accidents pour les motos, vélos, trottinettes et autres nouvelles mobilités ; crevaisons, perte d’enjoliveur ou encore défaut de parallélisme pour les voitures », ajoute la FFMC qui conclut : « des routes mal entretenues entraînent des conséquences lourdes à long terme. »

Ces opérations « nids de poule » devraient se dérouler dans la plupart des 86 antennes départementales de la FFMC.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux