Canicule à moto : le gilet rafraîchissant, un bon plan ?

Canicule à moto : le gilet rafraîchissant, un bon plan ?

18 août 2023 0 Par Laurent
Gilet BMW Cool Down
Le gilet BMW Cool Down est vendu autour de 120€

Rouler à moto en été, lorsqu’il fait très chaud, est aussi désagréable que rouler par grand froid. Sous les vêtements de protection, lorsque les températures atteignent les 30°C et avec la chaleur du moteur, on étouffe littéralement !

Faut-il dès lors abandonner la moto pour se vautrer dans le confort climatisé d’une voiture ? Peut-être pas…

Pour aider les motards à supporter la chaleur, plusieurs équipementiers proposent des « gilets rafraîchissants » que l’on peut se procurer pour une centaine d’euros, voire moins. Mais sont-ils vraiment efficaces ?

Chez BMW, le gilet Cool Down, vendu autour de 120 €, est composé de fibres techniques en nylon et en polyester et doit être porté sous le blouson de moto. Il utilise, indique BMW, une technologie particulière : « trempé dans l’eau, il stocke l’humidité et la garde jusqu’à 8 heures grâce au matériau HyperKewl. Une fois porté, l’humidité s’évapore, vous rafraîchissant de 6 à 12°C par rapport à la température extérieure ».

Des performances moindres… mais appréciables !

Dans la pratique, pour que ce gilet rafraîchisse réellement le motard, mieux vaut le porter sous un blouson en mesh, par-dessus un vêtement en synthétique pour éviter que le vêtement en coton n’absorbe de l’eau. Et ses performances, tant en termes de descente de température que de durée d’utilisation, seront bien moindres par rapport à ce qui est annoncé (1h30 maximum).

Mais lorsqu’il fait bien chaud, c’est quand même un allié appréciable, d’autant que l’on trouve facilement des points d’eau en route, aux fontaines communales ou n’importe où ailleurs, comme dans les cimetières !

Une autre technologie, avec remplissage plutôt que trempage, est proposée par plusieurs fabricants, comme Macna avec son gilet Cooling Evo, vendu autour de 150 €. Pour bénéficier d’un apport de fraîcheur, il faudra le remplir avec environ 500 ml d’eau.

Mais comme pour les gilets trempés, une sensation (un peu désagréable) peut être ressentie à l’usage et il ne faut pas s’attendre à un rafraîchissement digne d’une climatisation, qui existe aussi pour moto, avec par exemple chez Entrosys un vrai système de refroidissement à installer sur le porte-bagages relié (par des tuyaux) à la combinaison du motard. Mais là, il faut bien reconnaître que l’on passe un cap…

Un dernier conseil : les vêtements spécialisés moto étant généralement vendus très cher, on peut aussi regarder du côté des fournisseurs de vêtements professionnels, qui proposent des gammes de vêtements pour ceux qui, hiver comme été, par temps sec ou par temps de pluie, travaillent dehors. Ils seront parfois meilleurs et moins chers.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux