France – Suisse – Italie : un tour du mont Blanc en un jour !

France – Suisse – Italie : un tour du mont Blanc en un jour !

8 décembre 2023 0 Par Laurent

Quand Jason m’a proposé une balade en Savoie pour profiter de l’été indien, j’avais déjà une petite idée en tête : et pourquoi pas un tour du Mont-Blanc France-Suisse-Italie-France en une journée ? En partant la veille pour être à pied d’oeuvre le matin, c’est jouable !

De Lons-le-Saunier, on est partis en début d’après-midi direction Saint-Claude et les lacets de Septmoncel (qui étaient déserts), puis Bellegarde et Annecy. Mais si la traversée urbaine n’a pas été drôle, les montées sur Morzine, puis sur Avoriaz, ont récompensé cette longue route.

Le soir, l’étape à Évian-les-Bains a été plutôt sympa… et à 8h05 précises le lendemain, nous avons quitté les bords du Léman en direction de la Suisse. Si, près du lac, la température était douce, en montant, nous avons vite perdu des degrés, pour traverser Abondance à +1°C… heureusement, passé le Pas de Morgins, la descente sur Suisse côté soleil a vite réchauffé l’atmosphère.

Un enchaînement de cols

Avant de gagner le col du Grand Saint-Bernard, nous nous sommes permis une jolie montée toute en épingles vers le col et le lac de Champeix, un endroit absolument magnifique et peu connu du Valais.

Passé le Grand Saint-Bernard avec d’excellentes conditions météo et assez peu de monde sur la route (une route qui a été grandement refaite tant côté Suisse qu’Italien), la descente vers Aoste, en Italie, a été plutôt douce. A Morgex, on avait donc le temps de quitter la SS26 pour prendre la route du colle San Carlo, sinueuse à souhaits, plutôt que de suivre la vallée.

Il était alors temps d’envisager une pause-pizza dans un sympathique restaurant de La Thuile, ou je me suis efforcé de passer ma commande en italien, alors que tout le personnel parlait parfaitement français.

Retour vers le Jura

Repus, nous avons pris la route du « colle del Picollo San Bernardo », ou col du Petit Saint-Bernard pour nous autres, Français, dans un décor de rêve alliant l’ocre, le rouge de l’automne et le bleu d’un ciel sans nuage. Ce col est décidément bien plus beau que le Grand Saint-Bernard !

La descente vers Bourg-Saint-Maurice, puis la montée vers le Cormet de Roseland se sont enchaînées sous les meilleurs auspices : toujours du soleil et une route déserte. Un vrai régal pour Jeson, qui découvrait ces routes et ces lieux au guidon de sa Katana !

Restait quand même à enquiller le col des Saisies et celui des Aravis avant de redescendre, après une pause bienvenue, car il faisait chaud sous les casques, vers La Cluszas, Thônes et Annecy

Le retour par Nantua et Oyonnax s’est fait à bon rythme et à 19h30, avec 30 minutes d’avance sur l’heure estimée, nous étions rendus à Lons-le-Saunier.

De Lons à Lons avec étape à Évian-les-Bains, notre balade nous aura fait parcourir 830 km. C’est honnête…

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux