Les 30 ans de la Ducati 916 célébrés en grande pompe

Les 30 ans de la Ducati 916 célébrés en grande pompe

6 mars 2024 0 Par Laurent

Pour certains, c’est l’une des plus belles motos au monde, voire LA plus belle. Elle a en tout cas été l’une des plus emblématiques de son temps. La Ducati 916 célèbre en cette année 2024 ses 30 ans. Conçue par l’ingénieur Massimo Tamburini en 1994 sous l’impulsion des frères Castiglioni (Cagiva), qui venaient de reprendre la marque et voulaient pour Ducati une machine entièrement nouvelle, elle a marqué l’histoire grâce à son design révolutionnaire et des performances exceptionnelles.

La 916 a en effet remporté de nombreux titres en compétition, contribuant à forger la réputation sportive de Ducati.

La Ducati 916 a succédé à la 888 dans la gamme des motos sportives de la marque et a rapidement gagné en popularité et en reconnaissance, devenant un modèle emblématique pour le constructeur de Bologne.

Ce qui séduit d’abord les motards, c’est un design qui est à la fois avant-gardiste et raffiné. Les lignes dessinées par Massimo Tamburini, par ailleurs designeur d’un autre « monstre sacré » italien s’agissant de la MV Agusta F4, offrent des proportions équilibrées et un profil plus aérodynamique en rupture avec ce qui se faisait jusqu’alors, avec ses deux feux avant de forme ellipsoïdale reconnaissables entre mille ! Bref, c’est une belle bécane.

Une moto de course adaptée pour la route

Comme de nombreuses Ducati sportives, c’est d’abord une moto de course, qui a été adaptée à la route. Plus courte de 20 mm que la 888, plus rigide aussi, la Ducati 916 est équipée d’un moteur bicylindre en L de 916 cm³ à distribution desmodromique, offrant une puissance impressionnante de 109 à 124 chevaux selon les versions et une sonorité caractéristique, sublimée par le cliquetis métallique de l’embrayage à sec. Elle pouvait atteindre les 260 km/h, ce qui en faisait l’une des motos les plus rapides de son époque.

La Ducati 916 a remporté le Championnat du Monde de Superbike en 1994 avec l’équipe officielle Ducati et le pilote Carl Fogarty. Elle a également remporté plusieurs victoires aux 24 Heures du Mans en endurance, démontrant sa fiabilité et ses performances sur de longues distances. A cette époque, elle était en concurrence avec d’autres grandes motos sportives : Honda RC45, Aprilia RSV Mille, Yamaha YZF-R1 (lancée en 1998), ou Kawasaki Ninja ZX-7R et ZX-9R.

Un hommage au Castellet

Au fil des ans, la 916 a été déclinée en « 916 SP » (pour « Sport Production ») puis en 916 SPS (pour « Sport Production Special ») avant de céder la place aux 996 (en 1999), 998 (en 2002) et la fameuse 999 (en 2003) dessinée par Pierre Terblanche, qui se trouvait plutôt en rupture avec le style de la 916 au grand dam des Ducatisti.

Ducati reviendra cependant à des lignes proches de celles de la 916 avec la 1098, lancée en 2006. Quant à Massimo Tamburini, décédé le 6 avril 2014 à Rimini (Italie), il est est souvent considéré comme l’un des plus grands designers de motos de l’histoire, et son héritage perdure aujourd’hui encore.

Pour rendre l’hommage qui convient à la 916 et à son créateur, le Ducati Club de France (DCF) organise un week-end festif sur circuit Paul-Ricard du Castellet, du 17 au 19 mai 2024, dans le cadre de la célèbrissime Sunday Ride Classic (SRC). Un parking spécial sera réservé à « la grande famille » des 916 et aux autres créations de Tamburini : 748, 854, 955, 996 et 998. Une parade « toutes en piste » est également programmée sur le circuit pour le dimanche, de même que des balades dans la région.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux