Réglementation, nouveautés, événements : ce que 2024 réserve aux motards

Réglementation, nouveautés, événements : ce que 2024 réserve aux motards

1 janvier 2024 0 Par Laurent

Les sujets qui intéressent les motards seront nombreux en 2024, mais quelques changements s’annoncent, notamment sur le plan réglementaire.

Contrôle technique

Premier sujet (qui fâche), le contrôle technique. Celui-ci deviendra obligatoire en avril 2024. Il concernera les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2017 dans un premier temps, puis tous les deux-roues motorisés d’ici 2027. Les points contrôlés seront l’identification du véhicule, le freinage, la direction, la visibilité, les feux, les dispositifs réfléchissants et les équipements électriques, la partie-cycle, le châssis, et la pollution. Fortement contesté par les motards, le décret qu’il l’instaure fait encore l’objet de contestations devant la justice et d’ores et déjà, la FFMC (Fédération française des motards en colère) appelle les motards au boycott.

Vignette d’assurance

Même si de nombreux motards ne s’en souciaient déjà guère, l’État a annoncé la suppression de la vignette verte d’assurance à partir du 1er avril 2024. Pour vérifier que vous êtes bien assuré, les forces de l’ordre consulteront alors le Fichier des Véhicules Assurés (FVA).

Plus de point retirés pour les petits excès de vitesse

Autre mesure, entrant en vigueur au 1er janvier, la fin du retrait de point pour les “petits” excès de vitesse, c’est-à-dire ceux inférieurs à 10 km/h au-dessus de la limite autorisée. Cette mesure, votée par le Parlement en décembre 2023 vise à réduire le nombre de permis invalidés et à favoriser la prévention plutôt que la sanction.

Permis à 17 ans : pas pour les motards

Depuis ce 1er janvier 2024, il est possible de passer le permis de conduire à partir de 17 ans, mais cela ne concerne que le permis B (auto). Les jeunes motards devront toujours attendre d’avoir 18 ans pour passer le permis A2 et 20 ans pour obtenir le permis A. Dès 16 ans, ils peuvent cependant passer le permis A1, qui leur autorise la conduite des motos légères jusqu’à 125 cm³… en attendant mieux.

Un financement CPF pour le permis moto

Depuis 2020, le permis moto n’était plus éligible au CPF (compte personnel de formation), car il avait été jugé non essentiel pour l’obtention d’un emploi. Cependant, à partir de janvier 2024, une nouvelle loi entre en vigueur, qui élargit considérablement l’éligibilité des permis au CPF qui permettra aux personnes de financer leur permis moto (A1, A2) avec leur CPF, ainsi que d’autres catégories de permis telles que B1 (voiturettes), B96 et BE (remorques).

Les grands événements

Les événements de la planète moto seront encore nombreux en 2024. Voici quelques rendez-vous d’importance à noter sur votre calendrier pour le premier semestre :

  • Le Trial Indoor International se déroulera à Chambéry le 6 janvier et à Montpellier le 12 janvier. C’est une compétition spectaculaire où les pilotes doivent franchir des obstacles artificiels sans poser le pied à terre.
  • Le rassemblement Les Marmottes se déroulera à Saint-Véran du 12 au 14 janvier. C’est un rassemblement hivernal qui réunit des milliers de motards dans le plus haut village d’Europe, à plus de 2000 mètres d’altitude.
  • Le Salon de la moto de Paris se tiendra du 1er au 10 février. C’est un rendez-vous en déclin qui se tient tous les deux ans, en alternance avec le Mondial de l’Auto.
  • Le Salon du 2 Roues de Lyon se tiendra du 7 au 10 mars à Eurexpo. C’est désormais le plus grand salon 2-roues de France avec 130 000 m² d’exposition, plus de 550 exposants et plus de 100 000 visiteurs attendus qui propose en outre de nombreuses animations, comme le RFX MX Indoor, le premier événement motocross indoor en Europe.
  • Le Grand Prix du Portugal, qui se tiendra à Portimao le 24 mars. C’est la deuxième manche du championnat du monde MotoGP, qui réunit les meilleurs pilotes de la catégorie reine des motos de course.
  • Le Rallye de la Sarthe aura lieu les 4 et 5 mai. C’est la première épreuve du championnat de France des rallyes routiers, qui mêle vitesse et régularité sur des routes ouvertes à la circulation3.
  • Enfin, pour les amateurs de motos anciennes de compétitions, notons que les coupes Moto Légende 2024 se tiendront les 25 et 26 mai sur le Circuit Dijon-Prenois.

Quelles nouveautés moto ?

Du côté des constructeurs, on annonce aussi pas mal de nouveautés pour 2024, en voici une sélection (liste non exhaustive) :

  • Moto Guzzi Stelvio : le gros trail revient avec un V-Twin à refroidissement liquide de 115 ch, une bulle électrique, un régulateur de vitesse et une transmission par cardan.
  • Yamaha MT-09, le roadster sportif adopte un nouveau design plus agressif, un moteur CP3 de 889 cm3 plus coupleux (93 Nm) et une partie-cycle plus légère et rigide.
  • Honda NX 500, voilà une version restylée du CB 500 X, avec un look plus aventurier, une suspension avant à grand débattement, un écran TFT couleur et un éclairage LED1.
  • CF Moto 450 SR-S, une sportive accessible aux permis A2, avec un monocylindre de 41 ch, un cadre treillis, une fourche inversée, un étrier radial et un ABS Bosch.
  • Suzuki GSX-8R, une hypersportive qui reprend le moteur de la GSX-R 1000, mais avec une puissance limitée à 95 ch pour être compatible avec le permis A2. Elle dispose d’un écran TFT, d’un shifter, d’un contrôle de traction et d’un éclairage LED.
  • Royal Enfield Himalayan 450, un trail qui remplace le 410, avec un nouveau moteur à injection de 449 cm3 et 24,5 ch, un embrayage assisté, un freinage couplé et un ABS déconnectable.
  • Kawasaki Z7 Hybrid, elle sera la première moto hybride du marché, avec un moteur thermique de 948 cm3 et un moteur électrique de 10 kW, qui peuvent fonctionner ensemble ou séparément. Elle offre trois modes de conduite : Eco, Sport et Custom.
  • Honda CB 1000 Hornet, un roadster musclé qui reprend le moteur de la CBR 1000 RR, mais avec une puissance de 160 ch. Elle se distingue par son phare avant en forme de “H”, son bras oscillant en aluminium et son échappement court.
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux